Comment le mouvement végan veut détruire la filière agroalimentaire traditionnelle

Le mouvement végan d’apparence moral cache en réalité des intérêts économiques stratégiques. A savoir : le contrôle de l’industrie agroalimentaire de demain, basée sur des techniques que seules possèdent des sociétés anglo-saxonnes. 

En décidant de réserver l’appellation « steak » et « burger » à la viande, l’Union Européenne pourrait faire perdre une bataille importante au marché végan. Mais la guerre, elle, est loin d’être perdue. Depuis qu’il s’attaque à la filière de la viande, et plus largement à l’exploitation animale, le lobby végan a su avec succès manipuler l’opinion public et s’imposer comme un acteur inévitable des évolutions sociétales en cours, forcément « progressistes ». Au point de perturber irrévocablement l’équilibre économique sur lequel repose l’ensemble de la filière viande en France : de l’élevage à la coupe, en passant par les cuirs et peaux. 

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/economie/comment-le-mouvement-vegan-veut-detruire-la-filiere-agroalimentaire-traditionnelle-106201?fbclid=IwAR1uMabhxUh-M-Nl494J2wXyVKQEJI5VgJQf9OI7MDF1Lh48XnOePOTIV6k

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *