Derrière la défense des animaux, le marché de la viande artificielle

Problématique et contestable, la viande artificielle prétend se substituer à la viande. En attendant le grand soir vegan, ses fabricants appuient le lobby animaliste.

Manger de la viande qui n’en est pas, consommer des produits dérivés des animaux sans tuer : la promesse végane relève du pari faustien. Ce qu’il est désormais convenu d’appeler la « viande propre » – « clean meat » en anglais – masque, par les mots, des procédés que les associations telles que L214, CIWF, 269 LIFE se gardent bien de révéler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *